Quitter Montréal afin de se loger pour moins cher en région

Quitter Montréal afin de se loger pour moins cher en région

À en croire un sondage mené pour Radio-Canada, presque la moitié de la ville de Montréal risquerait de se vider de ses habitants au cours des prochaines années. Selon cette enquête, pas moins de 42 % des Montréalais ont l’intention de quitter la métropole.

La radio a martelé sans cesse la nouvelle l’autre jour et chaque bulletin me rendait plus perplexe.

Il faut prendre ce genre de résultats avec une poche de sel. Quand on évoque la douceur de la campagne à des urbains au moment où ceux-ci sont privés des agréments de la ville (l’activité culturelle, le bourdonnement des quartiers centraux, des campus universitaires animés, la profusion des bars et des restaurants), faut-il s’étonner qu’ils disent vouloir partir ailleurs ?

L’effet de la pandémie

Et puis, entre répondre à une question de sondage et installer une pancarte « À vendre » devant chez soi pour déménager dans Lanaudière, il y a une marge.https://www.journaldemontreal.com/2020/10/31/quitter-montreal-afin-de-se-loger-pour-moins-cher-en-region

Articles Similaires

Baromètre du marché résidentiel du 1er trimestre de 2021

Selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), « Le premier...

continuer la lecture

5 facteurs majeurs qui déterminent le prix de vente

«Timing», Compétition, Localisation, Condition et Termes. Le "timing" et la localisation ne...

continuer la lecture

Forte hausse des ventes et chute de l’inventaire dans la province

Le nombre total de ventes dans la province de Québec a progressé de 16 % en mars 2021 par rapport...

continuer la lecture